Chasser l'hiver avec les Osterfeuer, les feux de Pâques...

A l'approche de ce week-end  synonyme de jours fériés, de liturgie pascale pour les croyants et de chasse aux oeufs de Pâques pour les plus jeunes, il est une tradition qui ne saurait manquer: samedi soir et ce, quelques soient les conditions météorologiques, les Hambourgeois sortiront en masse pour assister aux Osterfeuer, Feux de Pâques.

Une tradition qui remonte à un temps très ancien, lorsque les  tribus païennes  brûlaient du bois sur de grands bûchers. Un rite qui se voulait symbolique pour chasser l'hiver et espérer de bonnes récoltes à venir. Quelques siècles plus tard, l'Eglise chrétienne reprend cette tradition particulièrement ancrée dans les campagnes et se l'approprie dans les cadre de la liturgie pascale: la communauté paroissiale se réunit autour d'un bûcher, à quelques pas du lieu de culte et le prêtre allume le feu avec une bougie de Pâques, Osterkerze, avant de prendre le chemin de l'église avec les fidèles. Là aussi, la symbolique est très présente: le flamboiement du feu est censé avoir des vertus de purification des âmes mais aussi de fertilité.

A Hambourg, le contexte n'est pas forcément religieux et c'est avant tout une occasion festive, de se retrouver entre amis, en familles ou avec les voisins autour d'un petit ou grand feu... voir d'un immense bûcher pour qui fait le choix de se joindre à des centaines ou milliers d'autres badauds et d'assister aux Osterfeuer cérémonieusement organisés dans toute la Hansestadt. Des feux qui ne laissent aucune place au dilettantisme, primordialement pour des questions de sécurité, mais sont minutieusement orchestrés et encadrés par les professionnels du feu, les pompiers volontaires, die Freiwillige Feuerwehr.

Les feux de Pâques les plus imposants sont inconstestablement sur les bords de l'Elbe, Elbufer mais ce sont aussi ceux qui attirent le plus les foules. Entre Övelgönne et Blankenese (le long de Falkensteiner Ufer ou de Strandweg, en général à partir de 18h30), l'ambiance est bon enfant en début de soirée, magique et même légèrement féérique mais malheureusement parfois gâtée par une alcoolisation intempestive au fur et à mesure que la nuit avance.
Mais attention! les règles encadrant ces feux sont devenues très strictes ces dernières années et, cette année, si le vent vient du sud, les feux seront interdits.

La meilleure vue pour admirer ces immenses feux de joie sur les rives de l'Elbe est en réalité à partir de l'eau... si votre catamaran privé est encore en période d'hibernation, pourquoi ne pas emprunter une Barkasse ou l'un de ces grands navires touristiques qui partent du port, de Landungsbrücken ?

A défaut d'Elbe, voici quelques autres lieux très conviviaux sur Hambourg:

  • Alsterdorfer Osterfeuer, Alsterdorfer Markt. A partir de 17h00, avec stands de boissons, grillades et de la musique.
  • Öjendorfer Park à l'est de Hambourg (entrée sud, Reinskamp/Driftredder) avec un feu qui s'illuminera à partir de 19h00 (et 16h00 pour les plus jeunes).
  • A Wellingsbüttel, les pompiers ouvrent la danse du feu à partir de 18h30. Schulteßdamm 18
  • A Lokstedt, là aussi à la caserne des pompiers (Julius-Vosseler-Straße 98); pour les plus jeunes à partir de 17h30 et pour les plus grands, à partir de 19h30. Avec musique et de quoi se rassasier et se désaltérer!

Et bien entendu, pour toutes ces festivités de Osterfeuer, ne manqueront à l'appel ni Würstchen & Bier, saucisses & bières ou pour les plus jeunes le Stockbrot, de la pâte à pain enroulée sur une branche d'arbre et grillée au-dessus du feu... un vrai délice !

 

monhambourg, 17 mars 2016 / actualisé 10 avril 2017

Photos: © Nathalie L.Brochard