Hambourg se met (très justement) au vert


C'est décidé: en 2017, "ich werde nur noch kurz die Welt retten". Comme le chante la popstar allemande Tim Bendzko, je vais sauver le monde, enfin, plus modestement, apporter ma contribution à un monde plus durable, plus respectueux de son environnement et bien entendu, en bonne Française que je suis, cela passe par la case fourneaux et assiette! (...)  Alors ce weekend, bien évidemment, je ferai un détour par la Handelskammer (Chambre de Commerce) pour le salon hamburg.bio.


Portrait de la semaine: Libre...comme Claire


Mon Hambourg, ce sont aussi les femmes et les hommes qui construisent des passerelles entre mes deux cultures, entre ma ville d'adoption et mes racines hexagonales: artistes, chefs d'entreprise, bénévoles, mamans (ou papas), bloggueurs, etc., que je rencontre ponctuellement, au détour de manifestations ou de projets. Ils ont chacune et chacun une relation particulière avec Hambourg, l'Allemagne ou encore la France et oeuvrent, sur scène ou dans l'ombre, pour un Hambourg tolérant et ouvert à "l'autre". Je prends toujours un grand plaisir à schnacker le temps d'un café avec ces acteurs du quotidien et cette semaine, je donne la parole à Claire, maman et créatrice de bijoux à la touche très frenchy (ne ratez surtout pas son popup store la semaine prochaine; infos en bas de l'article).


La France en Duo, des ondes très francophiles


Ariane est française et passionnée de culture au point d'en avoir fait son métier. Amarrée depuis quelques années à Hambourg, elle enrichit notre communauté franco-allemand avec expositions, lectures, films ou encore débats de société. Une des (multiples) cordes à son arc est son expertise pour la musique et depuis quelques mois, elle anime une émission avec le journaliste hambourgeois Uli Patzwahl sur les ondes de ByteFM. Curieuse d'en savoir plus après avoir écouté La France en Duo, je donne aujourd'hui la parole à Ariane pour présenter l'émission et ses coulisses.


Duo Javanaise, Konzert I concert


Die Resonanz auf ihren ersten Auftritt in Hamburg, im Rahmen des deutsch-französischen Kulturfestivals arabesques, war derart positiv, der große Beifall mehr als verdient und das Publikum so begeistert, dass sie jetzt wieder in Hamburg sind: Das Duo Javanaise, das sind Erwan und Timothé, zwei talentierte Musiker aus Frankreich.
Leur premier concert à Hambourg, dans le cadre du festival franco-allemand arabesques, a rencontré un écho tellement positif, les nombreux applaudissements étaient plus que mérités et le public si enthousiaste qu'ils sont déjà de retour dans la Hansestadt; ils, le Duo Javanaise, ce sont Erwan et Timothé, deux artistes talentueux qui nous viennent de France.


C. Rizzo & le syndrome Ian à Kampnagel

FREIKARTEN zu gewinnen I BILLETS GRATUITS à gagner

En 1979, le chorégraphe français Christian Rizzo a dansé pour la première fois sur les sons sphériques et sombre du New Wave, dans une boîte de nuit. Dans LE SYNDROME IAN il fait renaître cette scène clubbing des années 1970 avec onze danseurs et danseuses sur le plateau. 

Der französische Choreograf Christian Rizzo tanzte 1979 zum ersten Mal in einem Club zu den sphärischen, dunklen Klängen des New Wave. Fast 40 Jahre später holt er in LE SYNDROME IAN mit elf Tänzer*innen die Clubszene dieser Zeit auf die Bühne.


Le Matthiae-Mahl, un festin de tradition hanséatique

Nous sommes habitués aux traditions ancestrales françaises avec magnificiences versaillaises ou prestances élyséennes... mais notre cité hanséatique n'est pas en reste avec son Matthiae-Mahl, le plus ancien banquet d'honneur au monde qui se tient chaque année en février.


Valentinstag et Cupidon hambourgeois

Le 14 février, c'est Valentinstag, la St. Valentin et la fête des amoureux. Une tradition née dans l'Antiquité autour de fêtes païennes célébrant la fécondité, récupérée par l'Eglise et qui aujourd'hui, en dépit de ses détracteurs la qualifiant de fête purement mercantile, fait partie des plaisirs partagés par les amoureux du monde entier. Hambourg n'échappe pas non plus aux flèches de Cupidon et pour qui aurait envie de faire un doux plaisir à sa dulcinée ou à son cher et tendre, voici quelques idées franco-hambourgeoises !


StrandPauli: Un p'tit air de Caraïbes au coeur de l'hiver


C'est bien connu: les Hambourgeois ne sont pas frileux et s'ils sont bien capables de barbecuter en février (oui, c'est du vécu), il n'y a pas de quoi s'étonner devant une ambiance Caraïbes, au coeur de l'hiver, sur les bords de l'Elbe.  C'est le pari relevé par le beach-club StrandPauli, qui, faisant fi des frimas, ouvre 365 jours par an, y compris lorsque l'hiver hambourgeois se donne en spectacle avec grisaille, humidité, vents glaciaux ou encore toutes petites températures.


Les 5 bonnes raisons de partir en vacances à Hambourg


Si vous envisagez de partir en voyage en Allemagne très prochainement, pensez à séjourner dans la ville portuaire et moderne de Hambourg. Localisée dans le nord, elle est la seconde plus grande agglomération du pays. Bien qu'à première vue, elle ressemble à une cité industrielle, la ville a tellement à offrir aux vacanciers. Ses canaux, son architecture, ses galeries d'art, son lac artificiel, ses quartiers animés et ses musées sauront vous séduire. Si vous n'êtes pas encore certain de visiter cette ville, les 5 raisons suivantes sauront peut-être vous convaincre.


Festival arabesques 2017


C'est maintenant une tradition: à Hambourg, le mois de janvier rime avec le coup d'envoi du Festival arabesques. 5 semaines durant, notre métropole va vivre sur un rythme culturel franco-allemand !

Pour cette 6ème édition, du 22 janvier au 2 mars 2017, le festival pose un regard critique sur notre société et traite de "La curée, l'argent, le rêve...". Une thématique qui fait référence à Emile Zola et à ses "Rougon-Macquart", une saga romanesque au regard satirique sur la haute bourgeoise du Deuxième Empire. Sa devise "Enrichissez-vous" a inspiré les artistes sur ce que représentent identité collective, pouvoir, pauvreté, espoirs ou encore les valeurs démocratiques qui sont les notres.


"Elphi", du projet-scandale à la figure de proue hanséatique...


"Vaisseau fantôme en perdition", "la Philharmonie de Hambourg bat de l'Elbe", "Millionengrab an der Elbe", "cauchemar des contribuables", le feuilleton hanséatique démarré en 2007 a fait couler beaucoup d'encre, a laissé les détracteurs s'en donner à coeur joie et a amèrement rappelé aux politiques de notre Hansestadt que la gestion d'un projet de tel envergure nécessitait des compétences autres que celles de veiller sommairement à sa bonne réalisation et de confier presque entièrement le gouvernail du navire philharmonique à une entreprise privée.