La France en Duo, des ondes très francophiles

Ariane est française et passionnée de culture au point d'en avoir fait son métier. Amarrée depuis quelques années à Hambourg, elle enrichit notre communauté franco-allemand avec expositions, lectures, films ou encore débats de société. Une des (multiples) cordes à son arc est son expertise pour la musique et depuis quelques mois, elle anime une émission avec le journaliste hambourgeois Uli Patzwahl sur les ondes de ByteFM. Curieuse d'en savoir plus après avoir écouté La France en Duo, je donne aujourd'hui la parole à Ariane pour présenter l'émission et ses coulisses.

Ariane, peux-tu nous en dire plus sur la radio ByteFM?

C'est une webradio, une radio présente uniquement sur le net, avec deux heures par jour de présence sur les ondes FM. Elle est indépendante et de taille relativement modeste, un critère que l'on retrouve beaucoup dans le paysage radiophonique allemand et hambourgeois (FSK, Tide...). Ses animateurs sont présents sur toute l'Allemagne et sont bénévoles. Passion et amour de la musique et de la radio sont nos vecteurs communs. Chaque émission diffusée fait une heure, avec un animateur en chef (chez nous, c'est Uli bien sûr !) et un thème ou fil conducteur qui revient chaque semaine ou chaque mois.


La musique diffusée correspond à mes goûts, beaucoup de rock, indie, électro et c'est ailleurs ainsi que j'ai découvert ByteFM, ses émissions thématiques mais aussi  l'actualité musicale sur Hambourg, avec des interviews-live de groupes de passage, des extraits de concerts... des informations qui m'ont bien aidée à trouver mes marques musicales ici et à découvrir les clubs à fréquenter !

Comment peut-on écouter votre émission, La France en Duo?

Nous sommes "en direct" toutes les quatre semaines, le mercredi, entre 13h00 et 14h00 ou bien via le podcast. Pour avoir accès aux podcasts, il faut faire partie des "Freunde von ByteFM" et payer une cotisation annuelle de 50 €. C'est grâce à cet apport financier que la radio peut diffuser ses émissions.

Pour toutes celles et tous ceux qui nous écoutent en direct, c'est bien évidemment gratuit et, encore mieux, il vous suffit d'avoir une connexion internet et éventuellement un bon casque (note de l'auteure: comme moi, lorsque je suis au bureau!). De Rio à Helsinki en passant par Paris ou Marseille, vous pouvez nous écouter (presque) partout: ByteFM / La France en Duo.

Quel est le concept de votre émission?

Uli a longtemps vécu en France, connait bien notre pays et je suis fascinée par ses connaissances du paysage musical hexagonal, d'hier comme d'aujourd'hui. Cela facilite grandement notre communication.

La musique est certes un langage universel mais, en fonction de la culture qui est la nôtre, de notre éducation, de notre histoire ou encore de nos systèmes de pensée, elle véhicule au travers de ses rythmes, de ses textes des sentiments et des émotions qui diffèrent. Nous parlons donc simultanément de musique et des différences entre la France et l'Allemagne, par exemple de la manière dont la peine de cœur est évoquée dans les textes dans chacun des pays ou bien ce que signifie une enfance allemande ou une enfance française. Nos discussions se font à bâton rompu et très important, sans préjugés ni jugements.

Quelle genre de musique diffusez-vous ?

Nous nous efforçons de sortir du répertoire "classique" de la chanson française et de faire découvrir à nos auditeurs une musique contemporaine pas nécessairement connue de ce côté-ci du Rhin. J'avoue que c'est pour moi la réalisation d'un rêve d'adolescente: mes goûts musicaux ne sont pas vraiment "mainstream" et c'est un pur bonheur de pouvoir faire passer mes musiques préférées sur les ondes, allemandes qui plus est!

Notre choix est évidemment réfléchi et pour chaque émission, nous passons plusieurs heures à discuter du contenu, des choix, du passage des chansons. Je m'enrichis aussi beaucoup de ces discussions, car s'y mêlent, au-delà de l'approche professionnelle et technique, de fortes composantes émotionnelles voire philosophiques. La préparation est presque aussi passionnante que l'émission en elle-même.

Vous serez en direct pour la prochaine émission ce mercredi 22 février. Tu peux déjà nous dévoiler le thème retenu ?

Bien sûr ! Il s’agit du deuxième volet de la thématique abordée le mois dernier, après Paris Rive Gauche (émission diffusée le 25 janvier), nous traversons la Seine et nous nous intéressons aux groupes et aux salles de concert de la rive droite, des groupes Pigalle à GYP, des salles de l’Olympia au Rose bonbon, du IX au XXème arrondissement de Paris.

Merci Ariane et weiterhin viel Spaß pour votre émission LA FRANCE EN DUO, toutes les quatre semaines sur ByteFM.

 

monhambourg, 20 février 2017