Die Spiegel-Kantine: un héritage-miroir des années 60

Depuis 2012, le Museum für Kunst und Gewerbe, Musée des Arts Populaires de Hambourg, a enrichi sa collection permanente d’une pièce qui se veut le Spiegel ou miroir d’une époque certes révolue mais qui a marqué de son empreinte le cours du temps. La grande bâtisse située près de la gare centrale abrite  l’ancien restaurant d’entreprise du groupe d’édition Spiegel Verlag ou tout au moins sa reproduction conforme.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, petit détour indispensable par la case lexicale: „die Spiegel“, c’est un magazine d’informations imprimé à presque un million d'exemplaires, soit le plus grand tirage européen; „der Spiegel“, c'est le nom du groupe d'édition et cela veut aussi dire miroir en français; enfin,„die Spiegel-Kantine“, c’est une salle de cantine dans laquelle les collaborateurs du groupe Spiegel ont pris leur pause déjeuner pendant près de 30 années.

Cette cantine est bien plus qu’un héritage du temps où Curry Wurst et Kartoffelsalat étaient au menu du jour, elle se veut le témoignage historique des années 1960, dans toute sa splendeur de design, d’euphorie des couleurs et de flower-power...

De 1952 à 2011, le siège du groupe Spiegel était situé Brandswiete, dans la Altstadt. Aucune transformation extérieure ne pouvant être apportée pour mettre en valeur l’image de la maison d’édition, le Spiegel décida de confier l’aménagement de ses bureaux à un architecte d’intérieur renommé. Le choix se porta en 1969 sur Werner Panton (1926-1998), un Danois déjà connu à l’époque pour ses aménagements.  Matériaux innovants, formes et couleurs conformes à l’esprit des années 1960 et  impression de modernité absolue transformèrent alors les espaces de travail des services de rédaction.

 Au fil des années, le design presque psychiadélique de Panton perdit de son charme, ses aménagements furent peu à peu remplacés au bénéfice de mobiliers et de décorations plus zeitgemäß, au goût du jour.

La cantine du restaurant elle aussi menacée de disparition, des initiatives et groupes de citoyens, Bürgerinitiativen, firent pression pour qu’elle soit classée dans le cadre du programme de Denkmalschutz, protection des monuments. Et lorsque le groupe déménagea en 2011 dans son nouveau bâtiment à la pointe de la Hafencity, il fit tout naturellement don de sa cantine historique au Museum für Kunst und Gewerbe.

La cantine, un snack-bar et un ensemble de tables et de chaises, a été reconstruite à l’identique et fait maintenant partie de la collection permanente de design, au 2ème étage du musée.

Il faut quelques minutes aux yeux pour s’habituer aux couleurs dominantes qui s’offrent au regard: du rouge, de l’orange et du violet, dans leurs tonalités les plus crues, tout aussi bien sur le mobilier, l’éclairage que dans les rideaux, le revêtement au sol ou au plafond... on oscille entre sentiment d'agression des sens ou impression d'atterrissage sur la lune ou toute autre planète riche en cratères. Et l'on ne peut s'empêcher de s'interroger sur l'effet qu'un tel ouragan bigarré pouvait avoir sur la productivité intellectuelle des journalistes et employés du groupe !!! 

Force est de reconnaître un certain aboutissement artistique dans l’objet en question: la reproduction constante des formes, la cohérence des couleurs et le lien ainsi constitué entre les différents éléments, tout cela constitue bel et bien une installation assez unique en son genre et certainement digne de rester dans les archives du patrimoine hanséatique !

 La salle abritant la Spiegel-Kantine est accessible à tous les visiteurs du Musée et fait partie de l'exposition permanente consacrée au design des cinquante dernières années.

 

Museum für Kunst und Gewerbe, www.mkg-hamburg.de

Steintorplatz , 20099 Hamburg

Ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00, le jeudi jusqu'à 21h00.

Entrée: 12 €, tarif réduit et accès le jeudi après 17h00: 8 €. Gratuit pour les moins de 18 ans.

 

monhambourg, 29 octobre 2012