elchling®, calendrier de l'Avent I Adventskalender

Tu n'as pas encore de calendrier de l'Avent ? Et si tu mettais de côté la sempiternelle version commerciale en carton pour une alternative qui rassemble originalité et bon goût? La créatrice hambourgeoise Bibi Schmidlin propose depuis quelques années une création du nom de elchling®, composée d'un coussin et de branches naturelles mais également d'un joli kit de petits sachets prêts à accueillir les cadeaux de nos juniors (ou des plus grands!)

Noch keinen Adventskalender für dieses Jahr besorgt? Noch ist Zeit für diese originelle und stilvolle Alternative zum industriell befüllten Pappkarton. Die Hamburger Designerin Bibi Schmidlin stellt seit einigen Jahren nicht nur ein herrliches Arrangement aus Kissen und Zweigen - genannt elchling® - her, sondern bietet passend zum kreativen Kopf in der Vorweihnachtszeit auch ein hübsches Tütenset zum Befüllen an. Das Set kann mit allerlei Aufmerksamkeiten befüllt werden.



Défilé de mode I Modeschau "La Parisienne"


Mesdames, Mesdemoiselles,  was haltet Ihr davon, der (zu) frühen Abenddämmerung, dem grauen Himmel und den ersten winterlichen Frösteln zu entfliehen und die nahliegende Alster gegen einen Hauch pariser Stimmung zu tauschen?  Nachdem sie in ihrem  pop up store für Entzückung bei den shopping queens sorgte, lädt Anne Durrieu erneut zu einem tollen Event ein: eine Modeschau, défilé de mode, in der kleinen Galerie Kunsthaus an der Alster.

Mesdames,  Mesdemoiselles, cela vous dit d'oublier momentanément la nuit qui tombe dès le milieu d'après-midi, la grisaille céleste et les premiers frissons d'hiver et de vous offrir un peu d'exotisme ou plutôt d'ambiance parisienne à deux pas de l'Alster ? Après avoir enchanté les shopping queens hambourgeoises dans son pop up store, Anne Durrieu nous offre cette fois-ci un Modeschau, un défilé de mode au sein de la petite galerie Kunsthaus an der Alster.



Weihnachtsmarkt et magie des Marchés de Noël


Féérie des lumières dès la tombée de la nuit, plaisir des yeux devant les petites échoppes vendant de traditionnels objets de l'Avent ou de Noël, joie de se retrouver entre collègues à la sortie du bureau, entre amis ou en famille le week-end, esprit et membres engourdis qui se réchauffent avec un Glühwein ou un Punsch, les Weihnachtsmärkte, marchés de Noël nous plongent quatre semaines durant dans une ambiance magique et nous font oublier morosité céleste, températures frileuses et luminosité en berne.


Fernsehturm: l'horizon s'éclaircit...


Elle est omniprésente! Que vous rouliez à bicyclette ou en cabrio, que vous soyiez en train de naviguer sur l'Alster ou que votre coeur batte la chamade sur le Grand Huit du Dom, il vous suffit de lever les yeux pour LA voir. Du haut de ses 272 mètres de haut, la Fernsehturm rejoint le Michel et l'Elbphilharmonie sur la skyline hambourgeoise et est un élément familier de notre horizon. Et pourtant, le Tele-Michel, comme affectueusement surnommé  par les Hambourgeois en référence à l'autre symbole de la Hansestadt, l'église St Michaelis, fait depuis plusieurs années l'objet de discussions, de controverses et surtout de projets avortés les uns après les autres. Depuis 2001, l'année de sa fermeture, les Hambourgeois rêvent de reconquérir l'édifice et de le voir réouvrir au grand public.  Et voilà que cette semaine, l'horizon s'est enfin éclairci grâce à un gros coup de pouce financier en provenance de Berlin.


"Manche hatten Krokodile"... St Pauli, ses coulisses, ses destins, ses témoignages...

St. Pauli...pour les uns, c'est une destination branchée le temps d'une soirée ou d'un week-end, un boulevard du plaisir où sexshops, clubs alternatifs, vendeurs de kebab et curry wurst flirtent avec comédies musicales et bars bobos... pour les autres, c'est un quotidien, un quartier qui laisse derrière lui maquillage à outrance et fioritures artificielles à l'extinction des néons, lorsque les hordes de Junggeselleabschied  (enterrement de vie de jeune garçon) retrouvent leur vie bien rangée en périphérie de la métropole hambourgeoise et que le commerce du sexe fait place aux balayeuses automatiques du nettoyage municipal. (...) Alors, lorsqu'un jeune réalisateur hambourgeois nous offre une plongée cinématographique dans les coulisses de St Pauli et nous fait rencontrer celles et ceux qui ont façonné le quartier ces dernières décennies, il en ressort un témoignage très touchant sur un monde qui a été et qui ne sera peut-être bientôt plus...


Les chemins du Paradis de Hundertwasser


Hundertwasser fait partie de ces artistes qui ont coïncidé avec ma découverte de la culture viennoise et autrichienne lorsque j'étais adolescente... je me souviens de mon ébahissement devant l'oeuvre architecturale de l'artiste au coeur de la capitale autrichienne, devant cet immeuble d'habitation des plus insolites, aux couleurs détonantes, à l'originalité des matériaux, s'offrant même le luxe d'une véritable luxure de végétation avec ses quelques 200 arbres et arbustes sur balcons et toits...

Le petit musée Ernst Barlach (du nom du sculpteur allemand) de Wedel abrite jusqu'au 28 février 2017 l'exposition  "Wege ins Paradies" (les chemins du Paradis) et c'est une destination parfaite pour qui a envie de se plonger ou replonger dans l'oeuvre de l'artiste.


Portrait, Porträt: LES MARIES


Ma vie hambourgeoise, mon Hambourg, se construisent sur de belles rencontres franco-allemandes au détour de manifestations, de projets, de hasards... cette semaine, je donne la parole à  "Les Maries", Marie-Laure & Klaus, à l'occasion de la sortie de leur nouvel album "Goldene Flaute".

Mein Hamburger Leben, mon Hambourg, gestalten sich aus schönen deutsch-französischen Begegnungen im Rahmen von Veranstaltungen, Projekten oder Zufällen…. diese Woche lasse ich „Les Maries“, Marie-Laure & Klaus, anlässlich des Erscheinens ihres neuen Albums „Goldene Flaute"
zu Wort kommen.



Cet Allemand qui fait aimer la Bretagne...


Fini le sable entre les orteils, la crêpe au beurre salée pour le goûté, les orgies de fruits de mer et les couchers de soleil sur ma côte sauvage... je fais partie de ces Bretonnes et Bretons "exilés" qui conservent un vif attachement pour la terre qui les a vu naître et poussent un gros soupir lorsqu'il s'agit de reprendre la route. (...) Alors, lorsqu'un écrivain s'invite sur le parvis du petit monde de l'édition germanique, fait un tabac en publiant des Krimis, des romans policiers, qui nous transportent au coeur du pays armorique et s'offre même le luxe d'influencer la fréquentation touristique allemande dans la région, cela ne peut que titiller la Bretonne que je suis...