En route vers la Einbürgerung, la nationalité allemande

Vos racines sont françaises mais vous êtes ancré(e) depuis de nombreuses années à Hambourg et si bien eingelebt voir "eingedeutscht" que lorsque l'on vous demande d'où vous venez, vous hésitez quelques secondes entre Français(e) (ou breton(ne), parisien(ne), marseillais(e), ch'ti...) et Hambourgeois(e).

Et lorsqu'un beau jour arrive un courrier signé du premier magistrat de la Ville Libre et Hanséatique de Hambourg en personne, vous invitant à prendre la nationalité allemande, vous vous dites: warum nicht? pourquoi pas?

A vrai dire, en tant que citoyen français et de l'Union européenne, alors qu'harmonisations ficales et sociales font partie de notre quotidien, liberté de circuler, d'étudier ou de travailler nous sont si naturellement évidentes, pourquoi avoir envie de se faire naturaliser allemand(e) ou plutôt dans notre cas d'adopter une double nationalité?

Volonté de revendiquer sa biculturalité ou son intégration dans une culture qui est la nôtre depuis quelques années voir quelques décennies ? ou tout simplement envie de  participer pleinement à la vie démocratique de la Hansestadt, de ne pas seulement y payer ses impôts mais de pouvoir, grâce au droit de vote, mitbestimmen, être un citoyen actif et à part entière ?

Que vos arguments relèvent de l'émotionnel ou du pragmatisme, que votre coeur balance entre envie de vous lancer dans la procédure et crainte de perdre une partie de votre identité, c'est avant tout une décision intime et personnelle, qui se prend en fonction des choix de vie passés et à venir! Le seul argument qui puisse être réfuté en un tour de main, c'est l'idée que l'on se fait de la procédure elle-même... Une procédure qui comprend certes des formulaires à remplir, des déclarations à fournir, des attestations à se procurer mais qui, au final, est parfois plus rapide que le temps de réflexion que l'on s'est accordé avant de se lancer!

Die Freie und Hansestadt Hamburg ne ménage pas ses peines pour soutenir tous les habitants étrangers qui font le choix de s'amarrer à Hambourg, avec notamment la mise en place de Einbürgerungslotse, de bénévoles eux même d'origine étrangères et qui ont pour mission d'accompagner les demandeurs dans toutes leurs démarches. Par ailleurs, depuis quelques mois, tous les hambourgeois étrangers susceptibles d'être en mesure d'adopter la nationalité allemande recoivent un courrier individuel, signé du Maire de Hambourg, Olaf Scholz. Des actions qui portent leurs fruits puisque le nombre de dossiers a augmenté de 37 % l'an dernier. De même, en 2012, à Hambourg, 5736 étrangers ont obtenu la nationalité allemande.

 

Einbürgerung: que cela signifie-t-il très concrètement ? Quelles sont les conditions préalables lorsque l'on est Français(e)?

  • Séjourner depuis 8 ans sur le territoire allemand ou depuis 3 ans si vous êtes marié(e) à un(e) Allemand(e).
  • Etre en mesure de garantir ses moyens de subsistance, pour soi-même et sa famille, sans recours aux aides sociales (Sozialhilfe ou Arbeitslosengeld II).
  • Avoir un casier judiciaire vierge (pas de Straftat).
  • Disposer de connaissances de la langue allemande suffisantes (vous pouvez être amené à passer un test d'allemand, Deutsch-Test für Zuwanderer, de niveau A2 ou B1).
  • Disposer de connaissances suffisantes sur le système juridique et sur la société allemande. Vous passez pour cela le "Einbürgerungstest": ce test est maintenant le même sur l'ensemble du territoire allemand (à l'exception de trois questions propres au Land du dépôt de dossier) et comprend 33 questions d'ordre général sur la société allemande (grands principes démocratiques, organisation politique, administrative, histoire...), sous forme de QCM. Ces questions sont issues d'un catalogue de 300 questions, disponibles sur internet (www.oet.bamf.de). 17 bonnes réponses sont nécessaires pour réussir le test. Celui-ci coûte 25 € et peut être passé autant de fois que nécessaire. 
  • Reconnaître et accepter les principes démocratiques et fondamentaux de la République Fédérale d'Allemagne.

Il faut également disposer d'un permis de séjour permanent, ce qui est normalement le cas en qualité de citoyen de l'Union européenne. De même, vous n'aurez pas à abandonner votre nationalité française et pourrez continuer à voter en France pour les élections nationales et locales. L'Ambassade de France à Berlin (service de l'Etat-Civil) demande aussi à ses ressortissants français de l'informer de leur adoption de la nationalité allemande.

La liste des documents, attestations à fournir et des formulaires à remplir vous est transmise lors d'un entretien préliminaire et personnel dans le service Einbürgerungsabteilung du Einwohner-Zentralamt (Amsinckstraße 34 au 2ème étage). Pour prendre un premier rendez-vous, il suffit d'appeler le 040 42899 2277.

Une fois que votre dossier est complet, le fonctionnaire en charge de votre dossier vous recevra de nouveau personnellement. C'est également au moment du dépôt de dossier que vous devrez vous acquittez de la somme de 255 €, pour les frais de gestion inhérents à votre naturalisation.

Une fois votre dossier déposé, la procédure peut prendre entre 6 à 9 mois.

Vous recevrez ensuite votre certificat de naturalisation par courrier ou bien aurez peut-être l'honneur d'être convié à une remise personnelle, des mains du Erster Bürgermeister de Hambourg, dans les salons de l'Hôtel de Ville....


Pour en savoir plus, voici quelques liens à consulter:

  • Informations générales sur l'adoption de la nationalité allemande. Bundesamt für Migration und Flüchtlinge, rubrique Einbürgerungwww.bamf.de.
  • Informations générales sur la législation allemande en matière de nationalité: www.allemagne.diplo.de.

monhambourg, 3 mars 2013