Advent, Advent... Le calendrier de l'avent

 Advent, Advent, es naht!  La période de l'Avent approche à pas de géants et avec elle l'une des saisons les plus magiques de l'année. Oubliées l'humeur chagrine du ciel, la frilosité des températures et les premières vagues de petits maux de saison! Les jours tristes et sombres de novembre laissent place à la féérie des décorations et lumières tout comme aux chez-soi des plus gemütlich et douillets. Traditions ancestrales ou plus récentes sont là pour nous faire savourer pleinement cette période et même si les semaines à venir sont synonymes d'agitation, d'invitations multiples, de sessions exténuantes de shopping, de festins gargantuesques nous laissant presque au bord de l'épuisement lorsque la nouvelle année pointe son nez, il n'empêche, année après année, l'on se reprend à rêver de la magie de l'Avent et de Noël, surtout lorsque court ou long séjour en Allemagne rime en cette saison avec plaisirs des yeux, des oreilles, du goût.... Je me réjouis de partager avec vous dans les colonnes de monhambourg les délices et secrets de cette Adventszeit, période de l'Avent. J'y glisserai un pincée d'interculturel car là encore, andere Länder, andere Sitten, les coutumes varient de part et d'autre du Rhin!

Cette semaine, je vous parle du  Adventskalendar ou calendrier de l'Avent. Son origine remonte au 17ème siècle avec la tradition des familles chrétiennes d'accrocher une petite image au mur les 24 jours précédant les célébrations de la venue du Christ.

Ce n'est qu'en 1908 que la version quasi moderne du calendrier naît et elle est à mettre au crédit de Gerhard Lang, le fils d'un pasteur souabe: sa mère avait cousu 24 petits biscuits sur un carton, pour atténuer son impatience et adoucir l'attente de Noël. Devenu adulte, il lança la version imprimée et commerciale du Adventskalendar, un calendrier avec 24 images à découper et une planche avec 24 espaces pour y coller les images, un rituel se répétant les 24 jours de l'Avent. Une composante dès le départ purement commerciale et au fil des ans les images bibliques laissèrent place à des motifs plus humoristiques ou généraux, cachés derrière de petites portes se découvrant ou s'ouvrant chaque jour. Dans les années 1960, l'industrie du chocolat découvrit l'intérêt et surtout le potentiel commercial de cette tradition et les versions chocolatées envahirent rayons de supermarchés et de grands magasins. Le Adventskalendar moderne est aujourd'hui un parfait reflet de notre société de consommation et de nos modes de vie: traditionnel en image, sucré en pralines et bonbons ou fêtant Noël avant l'heure avec miniatures Lego, figurines Playmobil ou même personnages de Star Wars.... sans oublier la version virtuelle du Net avec promotions ou cadeaux plus ou moins somptueux à la clef !

© lesateliersdangelique.com
© lesateliersdangelique.com

La version que je favorise est celle en mode DIY & de fabrication maison. Elle laisse place à la créativité et les petits sachets ou paquets numérotés de 1 à 24 peuvent se vouloir plus sobres et contenir par exemple petites sucreries faites maison, objets utiles ou encore - mon favori - des Gutscheine ou petits bons pour une séance ciné en famille, un dîner aux chandelles en amoureux ou tout simplement un petit moment de qualité ensemble... A votre créativité !


Kommentare: 0