Couronne de l'Avent: Advent, Advent, ein Lichtlein brennt...

"Advent, Advent,
ein Lichtlein brennt!
Erst eins, dann zwei, dann drei, dann vier,
dann steht das Christkind vor der Tür!"

 

Ces quelques strophes sont connues de tous les petits (et grands) enfants allemands et font référence à la couronne de l'Avent ou Adventskranz, une tradition qui s'invite dans plus de 65 % des familles allemandes: une couronne traditionnellement composée de branches de sapins et de quatre bougies qui seront cérémonieusement allumées au fil des quatre dimanches de l'Avent.

Mais qui sait encore que cette coutume nous vient de Hambourg ? C'est un éducateur et théologue protestant, Johann Hinrich Wichern, qui en est à l'origine: Dévoué à la cause des enfants pauvres et orphelins de la Hansestadt, il avait convaincu les autorités de créer une institution qui accueille ces enfants. Chose faite en 1833 avec la Rauhe Haus, une maison et fondation toujours en action aujourd'hui. Constamment interrogé par les enfants sur le nombre de jours les séparant de Noël, il fabriqua, à partir de la roue en bois d'un attelage de l'époque, une grande couronne sur laquelle il fixa 20 petites bougies et 4 plus grandes. Chaque jour de l'Avent, une petite bougie était allumée, facilitant ainsi le calcul des plus petits. Cette tradition se développa au sein de la communauté protestante puis fut également adoptée par les Eglises Catholiques en 1925, dans la version que nous connaissons aujourd'hui, de 4 bougies pour les 4 dimanches.

Qu'elle soit achetée toute prête ou bien fabriquée entièrement à la maison, d'un modèle classique ou plus avant-gardiste, elle a surtout une portée très symbolique: rituel du dimanche de l'Avent en famille ou entre amis, expression de l'attente grandissante de la naissance de Jésus-Christ pour les Chrétiens ou symbole de la relation à la Nature avec des matériaux glanés lors de ballades d'automne et empruntés à notre environnement naturel proche: sapin mais aussi houx, gui, pommes de pin... A ces attributs naturels se rajoutent des petites décorations de Noël, petits sujets ou encore fruits séchés, gousses séchées de vanilles ou petites étoiles d'anis, etc.

Au plaisir des yeux se rajoute ainsi l'odeur magique et caractéristique de cette période de l'Avent.

 

monhambourg, 27 novembre 2012