Kampnagel - Serge Aimé Coulibaly: Schlaflose Nacht in Ouagadougou I Nuit blanche à Ouagadougou


In deutscher Sprache im Anschluss an den französischen Text


Nuit blanche à Ouagadougou... des hommes et des femmes sont rassemblés sur une place publique de la capitale du Burkina Faso; ils ne trouvent pas le sommeil et repassent le film de la journée écoulée en se croisant et recroisant sur scène et en incarnant toute une série d'autoportraits.

Ce spectacle du choréographe burkinabé Serge Aimé Coulibaly s'inspire des émeutes qui ont secoué le Burkina Faso en 2006 et 2011. Il plonge dans l'ambiance nocturne chaude de Ouaga pour raviver les souvenirs et tenter de comprendre de l'intérieur l'histoire troublée d'un pays. Entre coups de blues, de rage et d'impuissance, cette longue nuit profite du talent de cinq interprètes fonceurs. Une pièce très bien accueillie sur la scène internationale, d'autant plus qu'elle incarne un symbole politique fort dans le contexte de l'insurrection populaire qui a conduit à la chute du Président Blaise Compaoré en octobre 2014.

Les textes et la musique sont l'oeuvre de Smockey Bambara, un grand nom de la scène Hip Hop africaine et l'un des meneurs de "Le balai citoyen", le mouvement citoyen qui a contribué à la chute du régime Compaoré.

 

SCHLAFLOSE NACHT IN OUAGADOUDOU I NUIT BLANCHE A OUAGADOUDOU

KAMPNAGEL - K6 - Jarrestraße 20

Samedi 9 (20h00) et dimanche 10 décembre (19h00)

Durée: 60 minutes

Tickets: 32 / 24 / 12 €

 

TARIF PREFERENTIEL - 40 % de réduction - POUR LES LECTEURS DE MONHAMBOURG

Indiquer le code "monhambourg" dans la case "Promotionscode anwenden" lors de l'achat en ligne (cliquer ci-dessous pour la soirée de votre choix)

Tickets pour le samedi 9.12. / 20:00
Tickets pour le dimanche 10.12. / 19:00


Un spectacle généreux à l’image de son chorégraphe qui se nourrit de multitudes d’influences pour proposer une danse contemporaine qui navigue entre l’Afrique et l’Occident. C’est un pont miraculeux entre toutes nos cultures. Et cela fait beaucoup de bien en ces temps meurtris où la haine et l’intolérance ressurgissent dans notre société.

Stéphane Capron - Sceneweb - 14 janvier


© Elise Fitte-Duval
© Elise Fitte-Duval

Schlaflose Nacht in Ouagadougou... Es ist Nacht und auf einem öffentlichen Platz in der  Hauptstadt weigern sich die Menschen zu schlafen. Lieber spielen sie gemeinsam die Ereignisse des Tages in einer Abfolge von Selbstporträts und Begegnungen nach. Diese Produktion des burkinabesischen Choreographen  Aimé Coulibaly ist von den Unruhen aus den Jahren 2006 und 2011 in Burkina Faso inspiriert.  Sie lässt uns in die warmen Nächte Ouagas eintauchen; Erinnerungen werden wieder wach und lassen an der komplizierten Geschichte des Landes teilhaben. Eine sehr lange Nacht, mit Tiefpunkten, Wut und Ohnmacht und fünf exzellenten Darstellern. Vor dem Hintergrund des Volksaufstands gegen Präsident Blaise Compaoré im Oktober 2014 fand dieses Stück als klare politische Positionierung internationale Beachtung.
Texte und Musik stammen von Smockey Bambara, einem Protagonisten der westafrikanischen HipHop-Szene und Mitanführer der Bürgerbewegung "Le balai citoyen", die das Regime Compaorés zu Fall brachte.

 

SCHLAFLOSE NACHT IN OUAGADOUDOU I NUIT BLANCHE A OUAGADOUDOU

KAMPNAGEL - K6 - Jarrestraße 20

Samstag 9.  (20h00) & Sonntag 10. Dezember (19h00)

Dauer: 60 minutes

Tickets: 32 / 24 / 12 €

Exklusives Karten-Angebot: 40 % Ermäßigung für die Leser von

 

EXKLUSIVES KARTEN-ANGEBOT - 40 % Ermäßigung - FÜR DIE LESER VON MONHAMBOURG

Promotionscode "monhambourg" beim Onlinekauf eingeben: 

Tickets pour le samedi 9.12. / 20:00
Tickets pour le dimanche 10.12. / 19:00

Kommentare: 0