Le calendrier de l'Avent

Son origine remonte au 17ème siècle avec la tradition des familles chrétiennes d'accrocher une petite image au mur les 24 jours précédant les célébrations de la venue du Christ.

Ce n'est qu'en 1908 que la version quasi moderne du calendrier naît et elle est à mettre au crédit de Gerhard Lang, le fils d'un pasteur souabe: sa mère avait cousu 24 petits biscuits sur un carton, pour atténuer son impatience et adoucir l'attente de Noël. Devenu adulte, il lança la version imprimée et commerciale du Adventskalendar: un calendrier avec 24 images à découper et une planche avec 24 espaces pour y coller les images, un rituel se répétant les 24 jours de l'Avent.



La couronne de l'Avent

Advent, Advent, ein Lichtlein brennt! Erst eins, dann zwei, dann drei, dann vier, dann steht das Christkind vor der Tür!

Ces quelques strophes sont connues de tous les petits enfants allemands et font référence à la couronne de l'Avent ou Adventskranz, une tradition qui s'invite dans plus de 65 % des familles allemandes: une couronne traditionnellement composée de branches de sapins et de quatre bougies qui seront cérémonieusement allumées au fil des quatre dimanches de l'Avent.



Lieber Weihnachtsmann, cher Père Noël...

Une information qui intéressera nos petits lecteurs et leurs parents: le Christkindpostamt de Himmelpforten attend toutes vos missives himmlisch ou célestes....Pour les lecteurs non avertis, une explication s'impose. Himmelpforten est une petite commune aux portes de Hambourg, en Basse-Saxe, dans l'arrondissement de Stade. Elle ne compte que 5 000 habitants mais est connue bien au-delà des frontières, toutes au moins régionales. Un nom, littéralement "portes du ciel"...



O Tannenbaum...
mon beau sapin...

O Tannenbaum... Mon beau sapin... deux chants traditionnels de Noël d'autant plus facilement entonnés de part et d'autre du Rhin qu'ils ont la même mélodie! La tradition du sapin de Noël est très présente en Allemagne, dans 85 % des foyers allemands avec enfants et avec près de 26 millions de Tannenbaum ou Christbaum vendus chaque année (loin devant les 7 millions d'arbres de Noël en France).



Silvester, bien plus qu'un réveillon

Si le changement d'année se fait en simultané dans nos deux pays, il n'en est pas de même des traditions que l'on y associe ! Alors que côté français, réveillon du 1er de l'an rime surtout avec champagne, foie gras, huîtres, une bise sous le gui et quelques cotillons de principe, lorsque les 12 coups de minuit sonnent du côté allemand, et Hambourg ne fait pas exception à la règle, c'est SILVESTER, une Saint Sylvestre qui s'invite même dans la rue et qui se célèbre à grands renforts de pétards, de feux d'artifices et de rites immuables!