Galette des rois & Dreikönigskuchen

La période de l'Avent, les festivités de Noël et la Saint Sylvestre sont propices à la découverte (et à l'appropriation) de nombreuses traditions allemandes et en ce début d'année, c'est une coutume toute aussi appréciable que les Français, francophones et francophiles de Hambourg se plaisent à fêter en famille, entre amis ou avec voisins et collègues. Dès ce week-end et tout au long du mois de janvier, nous prenons grand plaisir à "tirer les rois" autour d'une galette contenant une fève et qui rend reine ou roi d'un jour quiconque trouve le petit objet dans sa part.


[ KURZ GEFASST ]

Nach einem festlichen Jahresende und dem Zelebrieren zahlreicher "typisch" deutscher Advents- und Weihnachtstraditionen kommt der Januarmonat und ein beliebter französischer Brauch: die "Galette des Rois", der Dreikönigskuchen wird am 6. Januar zur Epiphanie - aber auch gerne den ganzen Monat lang und bei jeder Gelegenheit -, mit Familie, Freunden, Nachbarn, usw. festlich gegessen. Das Besondere an diesem Blätterteigkuchen liegt in der "Fève", einer kleinen Figur aus Porzellan, die in der Füllung versteckt wird. Derjenige, der die Fève findet, wird zum König des Tages ernannt. Dies erklärt, warum man von den französischen Boulangers & Pâtissiers immer eine Papierkrone mit der Galette bekommt. Der Kuchen wird traditionell mit "Frangipane" gefüllt, einer Mandelcremefüllung, die aus süßen Mandeln, Butter, Eiern und Zucker zubereitet wird. Es gibt aber auch viele andere köstliche Variationen, mit kandierten Früchten, Schokolade, Äpfeln oder Pistazien...
Auch in Hamburg können Sie eine "Galette" verkosten. Zu kaufen bzw. bestellen sind sie zum Beispiel bei  Aurélie Barenne Gourmet,  in Die Pâtisserie, im Café par ici! oder im Café Beauvoisin.

Ich backe sie auch sehr gerne selber und habe dafür ein sehr leichtes Rezept - siehe unten -, das meine Kinder aus ihren Jahren in der Französischen Schule in Hamburg mitgenommen haben.


Cette fête ancestrale célèbre l'hommage rendu au Messie par les trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar. Au Moyen-Âge, époque à laquelle elle apparut dans l'Hexagone, il était coutume de préparer une galette à base de céréales et de l'offrir au seigneur. Tour à tour mise au ban par l'Eglise qui la jugeait d'inspiration païenne puis interdite par Louis XIV qui ne pouvait imaginer qu'un autre que lui puisse être roi, même d'un jour, la tradition fut réhabilitée par le Concordat en 1801 et le 6 janvier devint officiellement jour de l'Epiphanie. Jusqu'au début du XXème siècle, les boulangers avaient pour coutume d'offrir une galette à leurs clients en début d'année. Aujourd'hui c'est évidemment une fête commerciale, avec des millions de galettes produites en France entre fin décembre et fin janvier mais aussi une belle occasion de se retrouver convivialement pour "tirer les rois", dans un cadre personnel ou officiel, puisque Maires, Préfets, Députés ou même Président de la République profitent de cette occasion pour offrir leurs voeux de bonne année. Qu'elle soit simplement feuilletée à la frangipane, fourrée aux fruits, à la compote ou encore briochée à la provencale, petits et grands se prennent volontiers au jeu pour être roi ou reine d'un jour.

Photo: © Wikipedia
Photo: © Wikipedia

 De l'autre côté du Rhin, on ne connaît pas notre Dreikönigskuchen mais la tradition de l'Epiphanie est toute aussi présente avec le Dreikönigsfest, la fête des trois rois. Dans un certain nombre de Länder du Sud de l'Allemagne, c'est un jour férié pendant lequel les Sternsinger, des enfants et jeunes habillés en rois mages et porteurs d'une étoile défilent de maison en maison. Devant chaque pas de porte, ils entament des cantiques ou récitent des poèmes, récoltent de l'argent pour une action caritative et surtout, à l'aide d'une craie préalablement bénie, ils inscrivent au-dessus de chaque entrée, les initiales des trois rois mages. Cette inscription protègera ainsi une année durant la maison et ses habitants.

Déguster une galette tout en étant à Hambourg est évidemment possible tout au long du mois de janvier. Vous pouvez passez commande auprès de Aurélie Barenne Gourmet,  Die Pâtisserie, le Café par ici! ou encore le Café Beauvoisin.
Si vous préférez mettre la "main à la pâte", voici une recette très facile et à réaliser en un tour de main. Elle me vient d'une maîtresse de l'école primaire du Lycée Français de Hambourg, telle qu'elle la réalise chaque année avec ses petits élèves.

LA GALETTE DES ROIS AUX AMANDES

Ingrédients (pour 6 personnes):

- 2 pâtes feuilletées

- 200 grammes d'amandes en poudre

- 100 grammes de sucre

- 75 grammes de beurre

- 2 oeufs entiers + 1 jaune d'oeuf

- 2 cuillères à soupe de lait

- 1 pincée de vanille en poudre

- 1 fève

- 1 couronne en papier

Préparation:

Poser la première pâte dans votre moule préalablement beurré. Travailler les amandes avec le sucre et le beurre légèrement ramolli, ajouter les oeufs battus et la vanille. Verser sur la pâte en laissant 2 centimètres autour, mettre la fève puis recouvrir de l'autre pâte. Inciser les bords à l'aide d'un couteau, dessiner des losanges, dorer la galette au mélange de jaune d'oeuf et de lait.

Faire cuire 25 minutes au four jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Guten Appetit !

DREIKÖNIGSKUCHEN MIT MANDELN

Zutaten (für 6 Personen):

- 2 Blätterteigrollen

- 200 g gemahlene Mandeln

- 100 g Zucker

- 75 g Butter

- 2 Eier + 1 Eigelb

- 2 El Milch

- 1 Prise Vanillezucker

- 1 Porzellanfigur oder eine Saubohne (féve)

- 1 Papierkrone

Préparation:

Erste Rolle in gebutterte Form legen. Butter weich drücken, gemahlene Mandeln und Zucker hinzufügen und zu einer glatten Masse verrühren. Danach die leicht verquirlten Eier mit dem Vanillenzucker hinzufügen und gut vermischen. Die Frangipane verstreichen (aber Rand stehen lassen, ca. 2 cm). Die Porzellanfigur nicht vergessen! Zweite Rolle drüber legen und Ränder mit einer Gabel zusammen drücken. Eigelb mit Milch verquirlen und damit den Blätterteig bestreichen. Mit einem Messer Rauten auf den Blätterteig eindrücken. 25 min in den Ofen geben, bis der Teig goldbraun ist.

Bon appétit!


Et pendant que la galette cuit dans votre four, voici une excellente vidéo de l'émission franco-allemande Karambolage sur la tradition de la galette des rois vue par une allemande à Paris.

 

monhambourg, 3 janvier 2017