Rote Grütze

Etre gourmande et ancrée à Hambourg, cela signifie natürlich que je m'intéresse de très près aux spécialités sucrées de ma région d'adoption. Il y en est une que j'apprécie particulièrement en cette saison estivale, c'est la Rote Grütze. Je ne m'arrête évidemment pas à sa traduction littérale qui, dans la langue de Paul Bocuse, nous évoque un "gruau rouge" (leo.org n'est pas plus appétissant avec sa "compote refroidie de fruits rouges, épaissie avec de la fécule"). Je l'associe plutôt aux nombreuses baies qui poussent dans les contrées nordiques allemandes ou scandinaves et qui s'invitent toutes en couleurs sur les tables estivales



Les fraises sont à la fête

Die Erdbeersaison ist eröffnet... la saison des fraises est ouverte
Depuis quelques semaines, la fraise est à la fête. Elle s'affiche majestueusement sur les étals des marchés et nous réjouit par le vif de sa couleur et une chair tendre et parfumée. A Hambourg, elle n' a pas la sonorité chantante d'une gariguette ou d'une ciflorette mais se décline en version locale sous les noms de Honeoye ou encore Sonata.



Galette des rois & Dreikönigskuchen

La période de l'Avent, les festivités de Noël et la Saint Sylvestre sont propices à la découverte (et à l'appropriation) de nombreuses traditions allemandes et en ce début d'année, c'est une coutume toute aussi appréciable que les Français, francophones et francophiles de Hambourg se plaisent à fêter en famille, entre amis ou avec voisins et collègues. Dès ce week-end et tout au long du mois de janvier, nous prenons grand plaisir à "tirer les rois" ...



Galettes, crêpes et Chandeleur

Janvier, galette, fèves et rois à peine passés, voici une nouvelle occasion de mettre vos papilles en émoi. En ce 2 février, c'est la Chandeleur et l'heure de faire sauter les crêpes. D'origine païenne puis christianisée, la "Fête des Chandelles" se célèbre 40 jours après Noël. Une tradition synonyme de croyances plus ou moins ancestrales, nous promettant tour à tour des récoltes abondantes (la première crêpe doit être alors gardée dans une armoire)...



La frénésie des asperges

Chaque printemps, à Hambourg comme dans le reste de l'Allemagne, une certaine frénésie s'empare des foyers allemands lorsque débute die Spargelzeit, la saison des asperges. Cette plante potagère, déjà consommée et appréciée par nos ancêtres romains et grecs, occupe une place très particulière dans le coeur...et dans l'assiette des Allemands. L'asparagus officinalis est même qualifiée de königlicher Gemüse, légume royal.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: plus de 90 000 tonnes d'asperges fraîches sont consommées entre avril et juin, soit plus d'1 kilo par tête!



Le Abendbrot

Si l'on se penche sur le "typisch deutsch", le Abendbrot est sans aucun doute la première curiosité culinaire dont se souviennent les Français venus à la rencontre de la culture allemande dans le cadre d'échanges scolaires ou de jumelage. Un dîner qui ressemble plutôt à l'idée que l'on se fait d'un petit déjeuner. Du Brot, du pain, qui n'a pas le statut de simple accompagnement comme en France mais occupe la place d'honneur de cette collation familiale et se marie avec charcuteries, fromages et quelques crudités...



La pomme du Altes Land se croque à pleines dents

Saviez-vous que nous vivons près du plus grand verger d'Europe du Nord ? La région du Altes Land, au Sud de l'Elbe, avec 14 300 hectares et une production de 300 000 tonnes de pommes chaque année, est depuis plusieurs siècles le jardin fruitier de notre métropole. Les variétés anciennes aux appellations nostalgiques de Finkenwerder Herbstprinz, Goldparmänen ou encore Glockenäpfel ont laissé peu à peu place à des variétés au goût plus sucré, juteux et légèrement acidulé mais favorisées par les consommateurs.



Eine Kugel Eis bitte!

L'aviez-vous aussi remarqué? A peine la glace de l'Alster avait-elle fondu que les premiers glaciers, Eisdielen, rouvraient leurs portes après une période d'hibernation... Hambourg est vraiment le paradis de la glace: que les températures soient clémentes ou non, le ciel bleu azur ou qu'il crachote, zu jeder Tageszeit, à midi pour le déjeuner, en fin d'après-midi en sortant de l'école, du bureau ou encore le soir après le Abendbrot, il n'y a pas d'heure pour faire la queue et demander "eine Kugel Eis in der Waffel, bitte"...



Mode d'emploi pour un Picknick réussi

La sortie pique-nique à Hambourg, c’est dès que le soleil pointe son nez et que l’air se radoucit. On voit alors tribus familiales, bandes d’amis ou amoureux romantiques prendre possession des parcs, pelouses, abords de l’Alster ou de l’Elbe pour de belles virées champêtres! Cette tradition bien implantée dans la ville hanséatique nous vient d’ailleurs de France et de l’habitude prise dès le début du 18è siècle, par le beau monde, de faire du repas dans l’herbe une grande célébration.



Le Matjes, un hareng culte

La comparaison est osée voir provocatrice... mais allons-y! En France, nous fêtons allègrement le Beaujolais Nouveau, sur les côtes de la Mer du Nord et à Hambourg, il y a le culte du... Matjes !

Chaque année, de mi-mai à fin juin, le Matjes vole pratiquement la vedette aux autres spécialités culinaires de saison, les restaurateurs et gastronomes le transforment en star à la carte et la presse locale se fait l'écho des meilleures recettes du moment ou des évènements autour de ce "noble hareng".