Portrait: Camille et "My Positive Family"

Ma vie hambourgeoise, mon Hambourg, se construisent sur de belles rencontres franco-allemandes ou franco-hambourgeoises au détour de manifestations, de projets, de coïncidences. Dans cette colonne "franco-hamburgisch", je vous présente des personnes, initiatives, savoir-faire ou projets entrepreneuriaux qui ont pour feuille de route, sacerdoce ou tout simplement plaisir de construire ou d'entretenir les ponts entre nos cultures. Cette semaine, je donne la parole à Camille, maman, Française installée à Hambourg et initiatrice de "My Positive Family". 

 Mein Hamburger Leben, mon Hambourg, gestalten sich aus einmaligen und wertvollen deutsch-französischen Begegnungen im Rahmen von Events, Projekten oder sogar glücklichen Zufällen. Auf dieser Seite lasse ich Menschen, Initiativen, Know-how oder Geschäftsmodellen zu Wort kommen, dessen Roadmap, Berufung oder Freude darin besteht, Brücken zwischen unseren Kulturen zu bauen oder zu pflegen. Dieser Woche lasse ich Camille, Mama, Französin und Initiatorin von "My Positive Family" - in französischer Sprache - zu Wort kommen 


Tu lances un nouveau projet à l’intention des familles (francophones dans un premier temps puis allemandes et anglophones) de Hambourg. Peux-tu nous en dire plus ?

Effectivement je suis (enfin!) en train de concrétiser le projet qui m’habite depuis maintenant plusieurs années. Entre les longues périodes de réflexion, mes deux grossesses, les congés mat', mon dernier job, la peur de se lancer, tous les freins que l'on peut se mettre et évidemment le côté financier, il m’a fallu un petit moment avant d’oser et de créer ma petite entreprise !

C’est pendant ma deuxième grossesse, alors que j’étais encore en poste ( import/export dans l’alimentaire), que j’ai décidé de démarrer une nouvelle aventure. Je suis très heureuse de mettre aujourd’hui toute mon énergie et ma passion de toujours pour les thématiques liées à l’éducation, la parentalité, le développement personnel ou encore la psychologie au service des familles.

L’idée est de proposer dans un premier temps des ateliers aux parents, sur différentes thématiques, avec toujours le même objectif: qu’ils repartent avec des outils concrets à mettre en place chez eux. J’ai à cœur de les aider à fluidifier leur quotidien avec les enfants et à permettre plus d’harmonie dans le cadre familial (même si ce ne sera jamais un long fleuve tranquille !); il y a tellement de petites actions que l'on peut mettre en place au quotidien et qui impactent le quotidien de manière très positive. Dans un second temps, je souhaite proposer des ateliers en français pour les enfants autour de la gestion des émotions ou encore de la confiance en soi.



Qu'est ce qui t’a conduit à te lancer ?

Comme beaucoup de personnes qui se lancent, c’est souvent la difficulté ou un problème particulier qui mènent à une idée de projet ou changement. Pour ma part, ce sont les difficultés rencontrées avec mon aîné, Titouan, qui m’ont fortement inspirée et orientée dans ce domaine.

J’ai toujours rêvé de devenir maman (petite fille, j’ai très longtemps joué à la poupée) et comme je suis l'’aînée d’une famille de 17 cousines et cousins, je me suis toujours beaucoup occupé des plus petits. Le thème de "l'éducation" est présent dans ma vie depuis très longtemps. J’avais d'ailleurs une idée assez précise de comment je ferais le jour où moi aussi je deviendrais maman. Tout était clair dans ma tête, en réalité  j’avais des idées très arrêtées! ! Je croyais que ce serait simple, avec des règles claires à la maison et de "bonnes manières" inculquées aux enfants. Je pensais: "ils obéiront, ma maison restera bien tenue, je serais aussi une maman très à l’écoute et dans la communication..."

Evidemment entre la théorie et la réalité il y a tout un monde! A partir du moment où mon bébé a grandi et a commencé à s’affirmer, à vouloir faire ce dont il avait envie, j’ai clairement déchanté. Je me suis retrouvée démunie face à un petit bout de 15 mois, sachant difficilement faire preuve d’autorité pour qu’il coopère. C'était une lutte au quotidien, pour l’habiller, le faire manger, quitter un endroit, etc. Je reproduisais les schémas éducatifs reçus de mes parents sans vraiment être en phase avec eux et je voyais bien que cela ne fonctionnait pas. Je vivais mon rôle de mère dans la contrainte et je trouvais qu’être maman était vraiment dur. J’étais sans cesse dans ces luttes de pouvoir, je perdais parfois le contrôle de moi-même et cela se terminait en pleurs…  Pour résumer, je me sentais nulle et j’avais l’impression d’être la seule maman à autant "galérer" .

Un jour, une amie m’a fait parvenir la vidéo du témoignage d’une maman qui parlait de ses difficultés et de la transformation que la discipline positive avait su apporter dans sa famille. Cela a fait clic en moi. Je me suis penchée sur le sujet, j’ai suivi une formation puis d’autres, lu des tonnes de livres, suivi des blogs et cela a été la révélation. J’ai tout de suite adhéré aux concepts, appliqué les outils au fur et à mesure et ai pu observer avec joie les changements très positifs à la maison. La relation avec mon fils a été transformée. La discipline positive de Jane Nelsen (la fondatrice) propose des outils éducatifs et de communication non violente qui peuvent paraitre simples et logiques au premier abord mais auxquels nous ne pensons pas toujours car nous sommes souvent bloqués sur nos vieux schémas éducatifs.

Depuis, j’enchaîne les formations et constate que les thématiques sur la parentalité et les enfants sont très proches de la psychologie et du développement personnel, thèmes qui me tiennent à coeur depuis très longtemps. En changeant des petites choses chez soi, nous permettons également de grands changements chez nos enfants. Tout est finalement lié. Cela m’a donc paru comme une évidence de lancer mon projet autour de la famille tout en alliant coaching  et développement personnel. Mon premier atelier sera sur le thème de "La communication avec bébé par les signes".  Je baigne actuellement dedans avec ma petite Léonie de 9 mois et je me suis dit que ce serait une belle opportunité de le proposer aux parents qui auraient envie de mettre en place ce fabuleux outil de communication avec leur enfant. 



Quel est ton regard de maman française sur la vie à Hambourg ? Est-ce une ville où il fait bon vivre avec des enfants ?

 Je n’aurais pu rêver d’un meilleur endroit pour devenir maman. Je trouve que le système allemand est très bien fait et je savoure les 12 mois de "Elternzeit" que nous avons la chance d’avoir. Il y a beaucoup de cours et d'activités  parents/enfants et surtout la ville offre un cadre idéal avec des enfants (de nombreux grands espaces verts, beaucoup d’aires de jeux, de cafés et restaurants adaptés...). Quand je vois mes amies en France retourner travailler et laisser leurs petits bébés d’à peine 3 mois à la crèche, je me dis "quelle chance nous avons".  Ces moments précieux ne se rattrapent pas, le temps file si vite… En revanche, je ne m’attendais pas à un tel "choc culturel" en terme de maternité entre la France et l’Allemagne.

Un incontournable à voir ou faire avec des enfants à Hambourg ?

Notre balade préférée les week-end de beaux temps (été comme en hiver):  prendre le bateau de Landungsbrücken jusqu’à Neumühlen et marcher le long des jolies maisons avec comme but final la dégustation d’une Bratwurst bien entendusur la plage en été ( Strandperle) ou dans un des bars extérieur en hauteur, avec feu de bois pour se réchauffer. Les énormes porte-conteneurs rentrant dans le port sont une attraction dont nous ne nous lassons toujours pas, même après 5 années hambourgeoises.

 

Ton conseil aux familles françaises/francophones s’installant à Hambourg ?

Mon premier conseil serait (même si vous vous installez pour une courte période et que la langue n’est pas la plus simple) d’apprendre les mots du quotidien pour vous intégrer davantage et comprendre ce qui se passe autour.  Les allemands apprécient toujours de voir les étrangers faire cet effort et l’accent français est plutôt bien perçu ! Et puis aussi d'essayer de sortir de la "bulle française", de s’ouvrir davantage et de profiter du fabuleux mixte interculturel qu’offre Hambourg. Enfin, mon dernier conseil serait de rester ouvert sur la façon de faire des Allemands en terme de maternité et d'éducation avec les enfants: il  y a du bon à prendre dans chacune de nos deux cultures et c’est très riche de pouvoir s’en inspirer.

 

Comment te contacter ?

Mon site est encore en construction !  Mais vous pouvez me suivre et  joindre sur Instagram, sur Facebook ou par email: camille@mypositivefamily.com

 

Le prochain atelier de Camille a lieu le 22 janvier 2020 de 11h00 à 13h00 sur le thème "Signer avec bébé pour une meilleure communication". Vous pouvez encore vous inscrire et bénéficier d'une réduction (35 € au lieu de 39 €) si vous le faites avant le 15 janvier. Informations complémentaires et inscription par email.

monhambourg, 8 janvier 2020

Kommentare: 0