Alsterschwäne, nobles ambassadeurs hanséatiques

C'est un charmant spectacle qui attend les flâneurs le long du Binnenalster et sur le canal à quelques pas de la Rathaus: les majestueux Alsterschwäne, cygnes de l'Alster ne se déplacent plus seulement en couple mais aussi depuis quelques semaines en familles. Les beaux plumages immaculés sont accompagnés de petites touffes duveteuses grisâtres qui, nous le savons tous, quitteront rapidement le statut de "vilain petit canard" pour se métamorphoser en noble cygne.



Les Höckerschwäne, cygnes tuberculés, font eux aussi partie des emblèmes de la Hansestadt et l'affection qui les lie aux Hambourgeois remonte jusqu'au 14ème siècle, lorsque Hambourg acquiert son statut de ville indépendante: les autorités de l'époque décident de s'accorder le droit de posséder des cygnes, un privilège jusque là normalement réservé à la noblesse. Le Conseil municipal va encore plus loin en 1664, avec un décret qui prévoit que "jegliche Beleidigung, Verletzung oder Tötung verboten ist", qu'il est interdit de vexer, blesser ou tuer tout cygne à Hambourg.



Et en 1818, l'ultime acte de reconnaissance est la création d'un service administratif de gestion des cygnes hambourgeois, le Hamburger Schwanenwesen. Un service avec un seul collaborateur, appelé  Schwanenvater, littéralement le papa des cygnes et dont la mission est de se consacrer uniquement au bien-être des quelques 130 nobles représentants de l'espèce vivant à Hambourg.

Une de ses tâches est de convoyer chaque année, courant novembre, les cygnes de l'Alster vers leur quartier d'hiver, au Eppendorfer Mühlenteich, une surface d'eau garantie eisfrei, non glacée, pour leur pemettre d'aborder les mois les plus froids dans les meilleurs conditions possibles. Et lorsque le printemps arrive, ils retrouvent leur liberté en reprenant le chemin de l'Alster.

Le cygne hanséatique occupe même une fonction hautement représentative puisqu'il est de tradition d'offrir à certains invités ou représentants officiels de villes ou pays amis en visite à Hambourg, un Alsterschwan.

De même, chaque année pour le banquet du Matthiae-Mahl, les autorités de la Ville Libre et Hanséatique réitèrent symboliqument leur serment de protection accordé au dit animal en présentant un cygne en or sous forme de plat "trompe l'oeil" sur l'une des tables dressées.

 

Pour en savoir plus sur les Alsterschwäne, rendez-vous sur le site du Hamburger Schwanenwesen, c'est une vraie mine d'informations: www.alsterschwaene.de.

 

monhambourg, 16 juin 2013 / actualisé janvier 2019