BallinStadt, musée de l'émigration et "port of dream"

Entre 1850 et 1934, plus de 5 millions de personnes passèrent par Hambourg, le "port of dream", la dernière étape sur le continent européen avant de s'embarquer vers le Nouveau Monde. Des évènements politiques et économiques bouleversant le Vieux Continent, un besoin croissant de main-d'oeuvre sur le sol américain et le l'espoir d'une vie meilleure encouragèrent nombre de candidats à l'émigration, allemands mais aussi d'Europe centrale et orientale  (polonais, hongrois, russes...).

 

Saviez-vous que Hambourg était l'un des plus grands ports européens d'émigration vers le continent américain? Une confirmation de son ouverture sur le monde (Hamburg, das Tor zur Welt!) et un facteur économique non négligeable pour la ville portuaire. L'afflux massif d'émigrés n'avait cependant pas que des avantages: problèmes d'hygiène, petite criminalité, manque criant de chambres dans les pensions  ou même chez l'habitant.

La ville s'associa alors à Albert Ballin, directeur général de la compagnie maritime HAPAG, pour construire à Veddel, au sud de Hambourg, sur l'autre rive de l'Elbe, de grands halls pour accueillir les futurs émigrés. Une solution très avantageuse, puisqu'ils y arrivaient par le train et embarquaient ensuite à bord des navires de la HAPAG sans avoir à passer par le centre de la ville. Inaugurés en 1901, les bâtiments pouvaient accueillir 1 200 personnes à la fois. Agrandis plusieurs fois,  les Auswandererhallen furent activement en service jusqu'en 1934. Après la seconde guerre mondiale, il ne restait plus grand chose de ce que la HAPAG qualifiait fièrement de "größtes Gasthaus der Welt", de plus grand hôtel du monde.

Le Auswanderermuseum BallinStadt Hamburg, le musée de l'émigration est construit sur l'endroit même des anciens halls d'accueil. Inauguré en 2007, il présente, dans différents bâtiments, une exposition interactive des différentes étapes de l'émigration: de l'abandon de ses racines au passage par les ports européens à la traversée de l'Atlantique sans oublier l'arrivée sur le sol américain et la sélection sur Ellis Island.

Photos, journaux d'époque, objets, extraits sonores de témoignages mais aussi une reconstruction historiques des dortoirs qui accueillaient les émigrés nous font plonger dans une toute autre époque mêlant peurs, larmes de séparation, cruauté d'une immigration refusée, mais aussi immense sentiment de Hoffnung, d'espoir d'une vie nouvelle et meilleure. Les visiteurs peuvent d'ailleurs se glisser dans la peau d'un candidat à l'émigration et, tout au long de l'exposition, prendre avec lui les décisions cruciales qui engageront son destin...


Auswanderermuseum BallinStadt Hamburg

Veddeler Bogen 2, 20539 Hamburg

www.ballinstadt.de

Ouvert de mars à octobre tous les jours de 10h00 à 18h00 et de novembre à février de 10h00 à 16h30

Prix d'entrée: 13 € pour un adulte. 7 € pour un enfant (5-12 ans).

28 € pour une famille (2 adultes et 2 enfants).

Les panneaux de l'exposition sont en allemand et en anglais.

 

monhambourg, réactualisé en janvier 2019